Les technologies

Le terme d’impression 3D regroupe en fait plusieurs technologies différentes, voici les principales :

–          FDM (Fused deposition modeling) : en bon français c’est le modelage par dépôt de matière en fusion.

tête d'Imprimante 3D

tête d’Imprimante 3D

C’est le procédé le plus répandu du fait de l’expiration du brevet technologique détenu par la société Stratasys. Aujourd’hui démocratisé par les imprimantes à bas coût, cette technologie consiste chauffer un matériau (le plus souvent plastique comme ABS, PLA et autres) aux alentours de 200° et de le déposer par couches successives.

 

–          SLS (Selective Laser Sintering) : le frittage sélectif par laser.

frittage selectif

frittage selectif

C’est le dernier brevet expiré (fin janvier 2014). Le principal intérêt de cette technologie est la multitude de matériaux compatible. Pour faire simple, le procédé consiste à chauffer jusqu’au stade de soudure (frittage) une poudre qui peut-être du plastique, mais aussi et c’est là tout l’intérêt, du métal, du verre, de la céramique… C’est peut-être dans ce domaine que l’impression 3D peut représenter la 3ème révolution industrielle.

 

–          SLA (StereoLithography Apparatus) ou stéréolithographie

 stéréolithographie

 

C’est un procédé qui regroupe plusieurs technologies qui utilisent les capacités de polymérisation de certaines résines en réaction avec une source de chaleur ou de lumière

–          MJM (Modelage Jets Multiples) : tout est dans le nom.

modelage  jets multiples

modelage jets multiples

Ce procédé est similaire à l’impression 2D à jet d’encre avec des centaines de buses de de résine ou de cire. Développé par 3D Systems, les brevet ne sont pas encore arrivés à expiration.

Cédric
Passionné par le Design, je propose aujourd'hui mes fichiers 3D

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *