CreoPop: le nouveau stylo 3D version SLA

CreoPop révolutionne le stylo 3D

CreoPop Banner 1Vous connaissez certainement les stylos 3D qui fonctionnent sur le système de fils fondus (FFF). Depuis la lancée du 3D Doodle sur Kickstarter l’année dernière, de nombreux fabricants se sont lancés sur le créneau comme 3D Yaya, le stylo MyRiwell ( disponible dans notre boutique) et plus récemment le Lixpen aussi sur la même plateforme. Une révolution dans la manière de dessiner, mais qui comporte un inconvénient: la température de chauffe de la buse qui dépasse les 200°C ce qui rend le produits dangereux pour les plus jeunes.

C’est en se basant sur cette mise en garde que Creopop compte lancer le premier stylo 3D à encre froide.

Le concept CreoPop

Creopop foto 4

Plutôt que de ce baser sur un technologie qui consiste à faire fondre à haute température un filament, la Startup CreoPop à développé son stylo 3D sur la SLA ou DLP qui consiste à faire durcir une résine photosensible. Plus de fils, c’est une cartouche qui contiens la résine, de quoi ressembler un peu plus à un stylo plume classique.

Annoncé pour une campagne sur Indigogo, les premiers modèles devraient être disponible dès le premier trimestre 2015 pour les « Bankers » qui investirons $89 et quelques frais de douane et de frets pour recevoir avant tout le monde un nouveau joujou qui va certainement faire du bruit… à suivre.Creopop foto 1

En plus de solutionner le problème de température, le concept CreoPop permet aussi de s’affranchir du filament de PLA et du cordon d’alimentation. En effet le CreoPop pen est équipé d’une batterie et d’une cartouche de résine, ce qui le libères de toute fioritures en encombrantes. Ce qui leur à permit de nous proposer un design épuré magnifique.

Ci dessous une image de création et la vidéo de présentation du produit. Faites nous part de vos impression pour nous aider à vous proposer un « Shop » qui vous ressemble.

Creopop foto 11

References3D
Fondateur at REFERENCES3D
Issu du secteur de la bureautique (2D), j'ai découvert l'impression 3D en 2012: "un nouvel univers avec des possibilités infinies."
Face aux difficultés de trouver des supports de qualités dans la langue de Molière, j'ai décidé de créer References3D en janvier 2014 pour partager mon expérience mais surtout fédérer tous les volontaires autour de notre jeune passion.
Aujourd'hui, j'aide les entreprises à intégrer cette technologie (lorsque cela est possible) et à trouver les partenaires les plus adaptés à leurs besoins.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *