Simplify3D (S3D): prise en main

On vous le présentait il y a déjà deux ans juste à titre d’information, mais il s’avère qu’aujourd’hui Simplify fait bel et bien parti des incontournables de l’impression 3D. En effet ce pilote universel est un vrai couteau suisse, aussi bien conçu pour un débutant que pour un expert cherchant un slicer performant. Nous allons simplement voir dans cet article son utilisation de base et reviendrons sûrement sur des thématiques plus pointues.

Comment acquérir Simplify 3D

Pour acquérir Simplify 3D (S3D) il vous suffit de vous rendre sur le site de l’éditeur et créer un compte. Une fois enregistré et votre paiement validé ($ 149), vous pourrez le télécharger et lancer son installation. S3D est disponible sur Mac, PC et Linux.

Installation et paramétrage

Fenetre de configuration imprimante 3D Simplify 3D

 

Une fois installé, une fenêtre de configuration d’imprimante se lance. S3D propose un grand nombre de modèle d’imprimantes 3D déjà pré-configurées. S’il s’avérait que votre imprimante ne fasse pas partie de la liste, pas de panique. Sélectionnez simplement « autre » en bas du menu déroulant:

 

Assistant de configuration imprimante sur Simplify 3D

Entrez simplement les information demandées pour que le pilote puisse communiquer avec votre imprimante.

Sur l’image ci dessus, je vous ai mis la version française pour que cela soit plus lisible pour vous à la première installation.Par la suite, vous pourrez si vous le souhaitez passer le logiciel en français depuis le menu help/select language.

Découverte du logiciel

Capture écran Simplify3D

Une interface claire et complète pour gérer vos impressions:

  • Sur la gauche, deux cadres blancs pour la liste des objets et les paramètres d’impression
  • Sur la droite  une série de fonctions pour gérer vos objets

Première impression

Capture d'écran plateau de construction simplify3D

Pour commencer on va importer notre premier fichier en cliquant sur le bouton « importer » avec le + sous le premier cadre blanc. Sur la photo, j’en ai chargé deux afin de pouvoir vous montrer comment ce comporte le tableau avec plusieurs objet.

En double cliquant sur un modèle ou son nom dans le table, un nouvel onglet s’ouvre afin de donner plus de précision à vos modification de votre modèle. (Sans le double clic, les modification se font au jugé à la souris)

Un fois votre modèle bien positionné et à la bonne échelle, viennent les paramètres d’impression (processus dans S3D). Pour cela cliquez sur « ajouter » avec le + sous le second cadre à gauche.

Paramètres_standards_simplify3D

La fenêtre s’ouvre en mode simplifié. Vous pouvez:

  • Renommer le process
  • Changer d’imprimante (si vous en avez plusieurs)
  • Choisir le matériaux
  • Définir la résolution (fast, medium, high)
  • Définir le taux de remplissage
  • Générer les supports et accroches plateau

… et même sélectionner le modèle. Il est tout à fait possible de créer un processus différent par modèle (nous y reviendrons une prochaine fois)

Pour les utilisateurs plus avertis, vous pouvez entrer dans le mode avancé qui offre plus de précisions encore:

Parametres_impression_Simplify3D

  • Extrudeuse: personnalisation et réglages de la rétractation
  • Couches: résolution, vitesse, coques …
  • Additions: jupe, radeau, pilier d’amorçage …
  • Remplissage: densité, motifs, angle …
  • Supports:  distance, densité, extrudeuse dédiée ..
  • Température: extrudeuse et lit, en fonction des couches ….
  • Refroidissement: selection des couches, vitesse du ventilateur …
  • G-code: personnalisation
  • Scripts : script de G-code
  • Autre: vitesses des moteurs, propriété des filaments …
  • Avancés: Modifications de couches, comportement des parois …

Le mode avancé est particulièrement complet, nous reviendrons dessus dans différents tutoriels.

Une fois vos paramètres d’impression validé, il ne vous reste plus qu’à lancer la découpe (Slicer) en cliquant sur « préparer l’impression »

Slice_Simplify3D

Une nouvelle vue s’ouvre, avec tous les détails dont vous avez besoin:

  • Dans le cadre à gauche vous avez la duré, le coût et la quantité de matériaux nécessaire
  • Vous pouvez visualiser votre modèle couches par couches en fonction des fonctionnalités, vitesses …
  • Et bien sûr, lancer votre impression depuis une connexion USB ou sauvegarder le G-code sur une carte SD

Il ce peut que lors de votre première impression la connexion USB ne réponde pas: dans ce cas cliquez sur la roue dentée sur la droite de la fenêtre

Panneau_de_contrôle_Simplify3D

Cliquez sur connecter, si la connexion ne se fait pas, vérifiez alors vos ports, vitesse de transmission ou firmware si vous avez configuré manuellement votre imprimante.

J’espère que cet article vous aura donné une bonne vue d’ensemble de logiciel Simplify3D. Nous reviendrons dessus plus en détail dans de prochains articles

Liens utiles:

 

References3D
Fondateur at REFERENCES3D
Issu du secteur de la bureautique (2D), j'ai découvert l'impression 3D en 2012: "un nouvel univers avec des possibilités infinies."
Face aux difficultés de trouver des supports de qualités dans la langue de Molière, j'ai décidé de créer References3D en janvier 2014 pour partager mon expérience mais surtout fédérer tous les volontaires autour de notre jeune passion.
Aujourd'hui, j'aide les entreprises à intégrer cette technologie (lorsque cela est possible) et à trouver les partenaires les plus adaptés à leurs besoins.

Commentaires

Laisser un commentaire