Imprimer en plusieurs couleurs, c’est possible !

Imprimer en une seule couleur est frustrant et on nous demande souvent s’il est possible d’imprimer en plusieurs couleurs.

Avec une imprimante à fil fondu comme celle que nous utilisons le plus couramment ce n’est pas évidant, à moins d’avoir plusieurs extrudeurs et encore cela demande une certaine maîtrise.
Des solutions arrivent sur le marché, comme The Palette de Mosaic mais pour le moment ce n’est qu’en prévente malgré une campagne de crowdfunding sur Kickstarter : http://www.mosaicmanufacturing.com/
Le système est astucieux et prometteur (disponibilité annoncée pour avril 2016 !).

Tout aussi simplement nous pouvons imprimer en plusieurs couleurs et nous allons vous expliquer comment.

porte clé SCCT Sketchup

Vous savez tous que l’impression s’effectue couche pas couche et que par conséquent les objets obtenus sont une superposition de fines couches. Une fois ceci bien appréhendé on imagine facilement imprimer un certain nombre de couches dans une couleur et d’autres couches dans une autre couleur, en changeant de fil.

Le tranchage des modèles 3D est le plus souvent réalisé par Cura ou Slic3R qui sont les plus utilisés, nous allons ici vous expliquer la procédure avec Slic3R intégré à Repetier mais la procédure est la même pour tous les logiciels. En effet le sliceur génère un code pour chaque couche, le Gcode.

Repetier SCCT 1

Sur notre exemple très simple une partie est blanche, le support, et les lettres sont rouges. Nous allons donc changer de fil lorsque le support blanc sera fini pour passer au rouge. Il suffit donc de trouver dans le sliceur combien de couches constituent le support ovale. Pour notre exemple c’est 11 couches donc à la fin de la onzième couche nous allons mettre l’imprimante en pause pour changer de fil. Dans le Gcode il faut trouver quand l’imprimante passe de la 11ème à la 12ème couche et insérer la commande suivante : @pause

pause Repetier
Après il faut lui dire quoi faire lors d’une pause. Dans Repetier il y a une fonction qui le permet, nous allons déplacer la tête pour changer plus facilement le fil, et en extruder suffisamment pour que la transition soit nette.
Voici le code : G1 Y50 Z50 ; avancer et monter la tête de 5cm

SCCT Repetier 2

Voilà nous pouvons lancer l’impression. A la fin de la 11ème couche l’imprimante va se mettre en pause, un message pour la relancer va s’afficher, la tête va se déplacer pour changer facilement le fil en retirant le blanc et en chargeant le rouge, attention la buse est toujours en chauffe donc il faut extruder manuellement du fil pour purger le blanc et passer au rouge (personnellement je mets une feuille sous la buse pour que cela ne tombe pas sur l’impression) et c’est reparti !

photo 1

A vous de jouer 😉

 

Pour les experts il est possible d’insérer d’autre codes lors de la pause : http://help.printrbot.com/Answers/View/15975/How+do+I+add+a+Pause+into+GCODE+to+change+filament

Pour lire tous mes articles, cliquez sur mon nom ci-dessous.
Pour plus d’informations ou de détails, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou me joindre sur mon site.
Retrouvez diStudio3D, le spécialiste de l’impression 3D professionnelle à Troyes.

Alexandre Contat
Designer, Alex baigne dans les NTIC et lance une start-up de création Internet dans les années 90, puis après l'apprentissage de la menuiserie poursuit son parcours dans l'informatique, c'est tout naturellement que cet entrepreneur en veille se tourne vers la formation et la démocratisation de la fabrication additive. Retrouvez moi à Troyes sur http://www.distudio3d.fr
Alexandre Contat on FacebookAlexandre Contat on GoogleAlexandre Contat on TwitterAlexandre Contat on Youtube

Commentaires

  1. Ted

    Super tuto merci , comment trouver facilement dans le GCode l’emplacement du changement de couche, on s’y perd avec tous ces chiffres 😉 merci d’avance

  2. Daoka

    Bonjour,
    Super astuce ! merci 🙂

    Je vois sur la photo que le plateau est métallique, le fil est-il déposé directement sur le métal, ou est-ce qu’il y a un revêtement transparent sur le plateau, si oui, de quel type est-il ? (j’ai une imprimante avec plateau en verre et je le troquerai bien par un plateau métal avec une sonde inductive)

    Par avance merci

  3. Bonjour, en fait j’ai un plateau alu sur lequel j’ai collé une feuille de polycarbonate, Printrbot en vendait quand j’ai acheté l’upgrade plateau chauffant. Avec le polycarbonate pas besoin de chauffer pour ainsi dire tellement la pièce est collée au plateau, parfois même trop !
    Par contre j’en n’ai jamais retrouvé à la vente mais je crois que les BuildTak sont similaires.

  4. Bonsoir, une petite info pratique : la colonne des N° de ligne de Gcode changent de couleur lorsqu’on change de couche, pratique pour passer plus rapidement d’une couche à l’autre dans le code,

    et une surprise, je n’ai pas trouvé où coder la pause dans Repetier 1.5.4, je suis repassé au 1.0.6

  5. Hearty

    Bonjour,

    Pour répondre à la question consistant à trouver rapidement la ligne
    sur laquelle indiquer la pause, il suffit d’utiliser un viewer Gcode
    comme celui indiqué ci-après, en ligne.
    Je l’utilise pour insérer des éléments pendant l’impression
    tels que boulons par exemple.

    Viewer Gcode en ligne : http://gcode.ws/

    Amicalement,
    😉

      • La procédure est la suivante,
        Je drop le fichier sur le Gviewer,
        je visualise sur la vue 2D,
        puis scroll l’ascenseur vertical afin d’arriver sur la couche voulue.
        Enfin je vais sur l’onglet Gcode dans lequel la ligne qui est surlignée
        correspondant à la couche de la vue 2D.

        J’édite ensuite mon fichier Gcode dans Notepad++ (par exemple)
        les numéros de lignes étant indiqués dans le Gviewer
        je le retrouve aisément dans notepad++
        il est facile alors d’insérer le @pause
        suivi par exemple d’un
        G0 Z30 ( si par exemple le Z juste avant était à Z15)
        G0 X0
        par exemple afin dégager l’extruder à un endroit libre,
        je le monte puis le bouge à gauche,
        j’effectue la manipulation, insertion d’un écrou un roulement
        ou encore dans votre cas, changement de fil,
        je peux ajouter un G1 E80 F1000 (par exemple)
        afin d’écouler du fil pour le changement de couleur.

        Puis je reprends l’impression,
        l’extrudeur reprend là où il était.

        😉

      • La procédure est la suivante,
        Je drop le fichier sur le Gviewer,
        je visualise sur la vue 2D,
        puis scroll l’ascenseur vertical afin d’arriver sur la couche voulue.
        Enfin je vais sur l’onglet Gcode dans lequel la ligne qui est surlignée
        correspondant à la couche de la vue 2D.

        J’édite ensuite mon fichier Gcode dans Notepad++ (par exemple)
        les numéros de lignes étant indiqués dans le Gviewer
        je le retrouve aisément dans notepad++
        il est facile alors d’insérer le @pause.

        Afin de dégager l’extruder à un endroit libre,
        je le monte puis le bouge à gauche, donc suite au @pause, j’ajoute
        G0 Z30 ( si par exemple le Z juste avant était à Z15)
        G0 X0
        j’effectue la manipulation, insertion d’un écrou, un roulement
        ou encore dans votre cas, pour un changement de fil,
        je peux ajouter un G1 E80 F1000
        permettant d’écouler du fil pour le changement de couleur.

        Puis je reprends l’impression,
        l’extrudeur reprend là où il était.
        😉

      • Désolé, si vous pouviez effacer le présent message, ainsi
        que le précédant dans lequel j’ai un « par exemple » qui apparait
        trop de fois, je ne m’étais pas relu correctement.
        le deuxième est rectifié et plus lisible.
        Merci
        😉

  6. Flowh

    Pour trouver le code correspondant à la couche qui nous interresse, je vais dans l’onglet visualisation, j’entre le numéro de la couche dans l’espace « Prem. couche » et je clic sur le bouton, le curseur se positionne automatiquement sur la ligne concernée.

Laisser un commentaire