Créer un modèle 3D à partir d’une image (2D)

Chaque nouvelle technologie nécessite un minimum d’apprentissage, l’impression 3D ne fait pas exception. Les outils de modélisation 3D peuvent s’avérer complexes à appréhender pour des novices. Que ce soit à travers ce Blog ou sur notre chaîne Youtube, nous cherchons constamment à partager avec vous des solutions simples pour démarrer dans la modélisation 3D. Et pour cela quoi de plus simple que de partir d’un modèle « 2D » et de le transformer. Cela reste certes limité, mais peut représenter une bonne approche.

Créer un modèle 3D à partir d’une image 2D

Le principe est on ne peut plus simple: il s’agit d’opérer une extrusion à partir d’un plan. Pour faire simple, vous avez une image à laquelle vous allez donner une épaisseur (par exemple 1 cm).

Pour cela, il faut respecter un point important: la vectorisation de votre image. Par défaut, une image est composée de points, on s’en rend bien compte lorsque l’on zoome dessus, on voit apparaître les points et on parle alors de pixellisation. Cette propriété pose problème lors des redimenssionnement c’est pourquoi il faut convertir ces points en données vectorielles. Le format standard est SVG (Scalable Vector Graphics) et est générable par les solutions de la suite Adobe ou Gimp pour la version libre.

Ensuite il suffit d’importer votre image (.svg) dans un logiciel de modélisation et de lui attribuer une épaisseur (la valeur « Z » permettant de créer la 3ème dimension)

Les applis web pour créer un modèle 3D à partir d’une image.

On vous avait déjà présenté CookieCaster, qui vous permet d’un simple clic de transformer une image en emporte pièces imprimable. L’explosion des ventes d’imprimantes 3D à conduit de nombreux développeur à créer des applications simples pour générer des fichiers STL à partir de simples images:

  • XYZ Printing a lancé sur son site un outils permettant de créer des lithographies imprimable en 3D à partir d’une simple photo.

Appli XYZ Printing

  • Une jeune Startup américain à mis en ligne une solution permettant de générer un STL à partir d’un plan récupérer sur googlemap (lien vers l’appli).

Lac de sainte Croix

  • En Uruguay, c’est Sur3D qui vient de mettre en ligne sa version beta de Selva: un convertisseur en ligne permettant de créer un modèle 3D à partir d’un logo ou d’une photo.

capture ecran selva 3d

  • La France est une des premières à s’être lancée dans ce domaine: d’abord en version téléchargeable, 3DSlash est maintenant disponible en version Webapp. Il suffit de charger votre image est de la découper selon vos envies à l’aide des outils mis à disposition.

3DSlash version web

Il existe des dizaines d’autres apllis bien pratiques pour se mettre à la 3D, que vous soyez éditeurs ou utilisateurs je vous invite à partager vos expériences en commentaire ou sur le forum.

 

References3D
Fondateur at REFERENCES3D
Issu du secteur de la bureautique (2D), j'ai découvert l'impression 3D en 2012: "un nouvel univers avec des possibilités infinies."
Face aux difficultés de trouver des supports de qualités dans la langue de Molière, j'ai décidé de créer References3D en janvier 2014 pour partager mon expérience mais surtout fédérer tous les volontaires autour de notre jeune passion.
Aujourd'hui, j'aide les entreprises à intégrer cette technologie (lorsque cela est possible) et à trouver les partenaires les plus adaptés à leurs besoins.

Commentaires

  1. Boyer Jean Pierre

    Bravo,
    Suis architecte et envisage l’achat d’une machine – fraise 3D et imprimante 3D – chez STEPCRAFT.
    Suis donc très intéressé, notamment pour recevoir régulièrement info et conseils.
    N’ai pas réussi à m’inscrire (pas de renvoi sur mon Email)
    Vous laisse très volontiers mes coordonnées;
    A très bientôt, j’espère.
    JP BOYER

    • Bonjour,
      Pour réaliser un modèle 3D à partir de photos, il en faut au minimum un trentaine, nous travaillons à réaliser un article à ce sujet.
      Après il est toujours possible de reproduire une figurine 3D à partir d’une photo en la confiant à un designer 3D (la prestation est généralement facturée 45/50€ de l’heure sans intermédiaire)

  2. Poilane

    Bonjour,

    Je ne me trouve certainement pas sur le bon post mais mes recherches me mène à vous. Je vous contact pour avoir des renseignement sur une utilisation dérivée de l’imprimante 3D : son scanner.
    Je suis céramologue antiquisant en archéologie et j’ai souvent recours au dessin pour illustrer les artefacts présents dans les structures (en ce qui me concerne, de la vaisselle céramique). Ma question va être simple : aujourd’hui, est-il possible de faire un plan de coupe 2D d’une image 3D ou un scan 2D d’un objet ? Si oui, auriez-vous des pistes à me proposez ? Mes objets vont du centimètres au demi-mètre.
    En vous remerciant par avance. David

Laisser un commentaire